17/02/2014 - Forte impulsion royale aux programmes de l'INDH - Rabat-Salé-Zemmour-Zaer

L'initiative nationale pour le développement humain (INDH), lancée et parrainée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, dans le but d'éradiquer la pauvreté et d'améliorer le niveau de vie des citoyens, socialement et économiquement, a su, une nouvelle fois, faire valoir son efficience et sa valeur ajoutée grâce aux projets initiés lundi par le Souverain dans la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer.


SM le Roi a, ainsi, procédé à l’inauguration d’un Centre de formation en arts culinaires au quartier Sidi Moussa à Salé, au lancement des travaux de construction d’un complexe culturel au quartier Said Hajji de la même ville et à la remise des titres d'exploitation de nouvelles barques au profit de 72 barcassiers assurant la traversée entre les deux rives de la vallée de Bouregreg.

Mobilisant des investissements de plus de 23 millions de dirhams (MDH), ces projets s’assignent pour principaux objectifs le développement des compétences des jeunes, le renforcement des équipements de proximité, l’amélioration du cadre de vie des populations locales et la préservation d’un des métiers ancestraux qui ont marqué et marquent encore la mémoire des habitants des deux Cités, Rabat et Salé.

En effet, le nouveau Centre de formation en arts culinaires (5,9 MDH) assurera aux jeunes en situation précaire une plus grande stabilité sociale et une insertion économique réussie, en leur offrant des formations adaptées en cuisine, pâtisserie et boulangerie. Il permettra à chaque jeune d’acquérir des repères en amont de son insertion professionnelle, d’apprendre les règles de vie en collectivité, de développer l’estime et la confiance en soi, de promouvoir sa créativité, son imagination et son savoir-faire.

Les jeunes bénéficiaires pourront également participer à des projets transversaux comme la création ou l'animation d'événements associant des domaines culturels et artistiques.

Le Centre de formation en arts culinaires dispose pour cela d’ateliers techniques (cuisine, pâtisserie, boulangerie, restauration), de salles de formation, d'un espace d'exposition, d'une bibliothèque, d’une salle de réunion et d’un bloc administratif.

Faisant partie intégrante du programme de mise à niveau urbaine intégrée de la ville de Salé (2014-2016), le Complexe culturel du quartier Said Hajji favorisera, quant à lui, l'accès des populations locales aux structures d'animation culturelle et artistique, comme il servira de cadre propice à l'émergence et à la promotion de nouveaux talents.

Ce projet, qui sera réalisé dans un délai de 12 mois pour un coût global de 14,4 MDH, comportera un amphithéâtre (240 places), une salle polyvalente, des salles de lecture pour enfants et adultes, une salle multimédia et une autre dédiée aux activités culturelles et artistiques, une bibliothèque, un espace d’exposition et une cafétéria.

Sa Majesté le Roi a procédé, par la même occasion, à la remise symbolique des titres d'exploitation de nouvelles barques au profit de 10 barcassiers exerçant entre les deux rives de la vallée de Bouregreg.

Fruit d’un partenariat entre l’INDH et l’Agence pour l’aménagement de la vallée de Bouregreg, cette action vise l'augmentation des revenus des personnes bénéficiaires, l’amélioration des conditions de la traversée entre les deux rives, outre la préservation d’une activité ancestrale.

A cette occasion, le directeur de l'Agence pour l'aménagement de la vallée du Bouregreg, M. Lemghari Essakl a remis à Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, une plaquette retraçant l'historique des barcassiers du Bouregreg.

Ces différents projets INDH, inaugurés ou lancés par le Souverain, procèdent d'une approche visant à répondre aux besoins des populations ciblées en y associant les parties bénéficiaires et les acteurs locaux, en mobilisant des budgets de fonctionnement réguliers et en assurant la convergence avec les programmes sectoriels, selon une vision intégrée aux retombées sociales bénéfiques.

 

Copyright © 2014 INDH, Tous droits réservés.