27/07/2013- Casablanca : SM le Roi inaugure un pavillon pour femmes détenues accompagnées de leurs enfants à l'établissement pénitentiaire Oukacha -Casablanca

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, a procédé, samedi à l'établissement pénitentiaire Oukacha de Casablanca, à l’inauguration de "la maison des mamans", un pavillon pour femmes détenues accompagnées de leurs enfants en bas âge.

 

27 juillet 2013

Ayant pour vocation de préserver la dignité des femmes détenues et de protéger les enfants qui les  accompagnent en milieu carcéral, "la maison des mamans" traduit la Haute sollicitude dont le Souverain n’a eu de cesse d'entourer les personnes placées sous-main de justice afin de les préparer à une réinsertion effective dans la société et parer à leur récidive.

Ce projet s’inscrit en droite ligne du discours royal à l’occasion de l’ouverture de l’année judiciaire, le 29 janvier 2003 à Agadir, dans lequel le Souverain avait affirmé que  la sollicitude particulière que Nous réservons à la dimension sociale, dans le domaine de la justice, ne serait pas complète, sans que nous assurions aux citoyens incarcérés leur dignité humaine, qui, du reste, ne leur est pas déniée du fait d’une décision de justice privative de liberté .

Avec une capacité d’accueil de 24 personnes accompagnées d’enfants, la maison des mamans, réalisée par la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des Détenus en partenariat avec la délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion pour un coût global de 4,7 MDH, offre à ses pensionnaires toutes les conditions requises pour une vie descente. Elle dispose, en effet, de 12 chambres, d’une crèche pour enfants, d’une biberonnerie, d’un espace de détente, d’un parc de jeux, d'une salle de sport, ainsi que d’un Centre de formation professionnelle.

Un accompagnement des enfants est prévu à travers des exercices d’éveil et d’éducation, outre un dispositif d’enseignement préscolaire pour les enfants dont l’âge le permet. Par ailleurs, un staff médical spécialisé en gynécologie et en pédiatrie est au service des mères pensionnaires et de leurs enfants.

Le Centre de formation professionnelle est mis à la disposition des pensionnaires par l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) qui  y dispense des formations complémentaires en boulangerie-pâtisserie, en restauration et en service d’étage. Une filière artisanale de tissage est également prévue.

La réalisation de ce centre,  le 49eme du genre dans le Royaume, s’inscrit dans le cadre du programme de réinsertion socio-professionnelle des détenus, mis en œuvre par la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des Détenus en partenariat avec la délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion et ses autres partenaires.

SM le Roi a, à cette occasion, procédé à la remise de trousseaux à l’ensemble des femmes accompagnées de leurs enfants, ainsi que des attestations de réussite au baccalauréat et de la licence à 10 lauréats détenus, dont le nombre total s’élève à 219 bacheliers et 51 titulaires de la licence au titre de l’année en cours.

Le Souverain a également remis des attestations de réussite à cinq lauréates du programme d’alphabétisation.

Dix lauréats de la formation professionnelle ont également été récompensés à cette occasion, recevant des mains de SM le Roi leurs diplômes de fin de formation.  Au cours de cette année, quelque 6.750 détenus ont bénéficié de formations qualifiantes dans 53 filières et un total de 430 détenus ont pu suivre des formations dans les métiers agricoles.

A noter que 151 anciens détenus mineurs ont pu poursuivre leur cursus scolaire en intégrant l’établissement le plus proche de leur domicile après leur libération.

Le Souverain a, par la suite, remis à 30 ex-détenus, bénéficiaires du suivi du Centre d’accompagnement post-carcéral de Casablanca et porteurs de projets, des équipements et des chèques, d’une valeur globale de 700.000 DH, destinés à leur faciliter l’accès au monde du travail. Le Financement de cette action a bénéficié de l’appui de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Ces différentes initiatives viennent ainsi conforter la nouvelle stratégie de réinsertion socioprofessionnelle des détenus, initiée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, qui gagne de plus en plus en efficience et permet aux ex détenus de vivre  leur entière citoyenneté.

Copyright © 2014 INDH, Tous droits réservés.