28/09/2009 - Texte intégral du Message de SM le Roi au 26ème Congrès international de la population - Marrakech

" Louange à Dieu,

Prière et salut sur le Prophète,.
Sa famille et Ses compagnons.

Mesdames, Messieurs,. 

C'est pour Nous un motif de fierté que l'Union internationale pour l'étude scientifique de la population, ait porté son choix sur le Maroc pour en faire le premier pays arabe et africain à abriter, sous Notre Haut Patronage, ce 26ème Congrès sur la population.

Nous tenons à saluer l'inscription à son ordre du jour de plusieurs séances qui seront consacrées au Maroc et au monde arabe. Celui-ci constitue, de par sa situation géographique et ses contrastes socio-économiques, une plate-forme privilégiée d'observation, de suivi et de déduction en matière démographique et pour les questions de population qui s'inscrivent au cœur des préoccupations internationales. 

Nous suivrons avec toute l'attention requise les conclusions auxquelles aboutiront vos importants débats. Nous comptons nous en prévaloir pour consolider les politiques de nos pays en matière de développement humain, empruntant à cette fin une démarche scientifique et pragmatique, et envisageant la maîtrise des variables démographiques, comme étant désormais un impératif national et international. 
A cet égard, le Maroc a, dès le milieu des années soixante, pris une série de mesures proactives qui lui ont conféré le statut de précurseur en la matière. En effet, il a largement réussi à assurer une croissance démographique modérée, notamment pour ce qui est de l'indice de fécondité et de l'espérance de vie à la naissance.

Par ailleurs, le revers de la médaille de cette évolution pourrait être une baisse de fécondité et son corollaire potentiel, à savoir le vieillissement à terme de la population, avec ses effets socio-économiques pervers, y compris l'émergence d'une catégorie de personnes âgées marginalisées, aux prises avec la précarité et l'invalidité.

Mais tout en comptant sur la solidarité familiale et l'entraide sociale qui continuent à caractériser les pays arabes et africains, il n'en demeure pas moins qu'il faut conforter les liens traditionnels d'assistance mutuelle, par des rapports modernes et institutionnels, pour pouvoir faire face aux effets du phénomène précité. Il importe notamment d'œuvrer à l'extension de la couverture médicale au profit des personnes vulnérables ou à besoins spécifiques, en particulier les vieillards.

L'une des constantes de Notre politique démographique tient à Notre ferme conviction qu'il est vain de croire que l'on peut agir sur la variable démographique indépendamment de son contexte socio-économique, culturel et politique. 

C'est pourquoi nous tenons à suivre au Maroc une stratégie intégrée s'articulant, selon une approche participative, autour de trois axes majeurs :

L'investissement dans les infrastructures et les secteurs productifs, dans un environnement de libéralisme et d'ouverture,

La lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales en vue d'assurer une meilleure distribution des fruits de la croissance et d'améliorer les conditions de vie des citoyens. D'où l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) que Nous avons lancée, et que Nous considérons comme un grand chantier de règne, en parfait accord avec les Objectifs du Millénaire pour le Développement, et La mise en œuvre de réformes politiques et sociétales visant à élargir les espaces de participation démocratique et à promouvoir la situation de la femme, notamment à travers l'adoption du Code de la famille, qui constitue un dispositif d'avant-garde en matière d'égalité juridique homme/femme et de garanties pour la protection des droits de l'enfant. 
Mesdames, Messieurs,.

En définissant les politiques de population, on ne saurait ignorer aujourd'hui, dans un contexte de crise économique et financière inédite, les changements climatiques qui doivent occuper la place qu'ils méritent dans toutes les prévisions économiques et démographiques. Ces facteurs qui préoccupent aujourd'hui l'humanité entière ont brutalement remis en question la vision optimiste d'un progrès continu promis depuis longtemps par le modèle économique international dominant.

Le monde prend de plus en plus conscience non seulement de l'incapacité des ressources de la terre, en voie de raréfaction, de satisfaire à long terme les besoins de la population du globe, mais également des risques considérables de la globalisation déferlante et de la détérioration d'une économie de marché incontrô lée, risques qui pèsent sur le niveau de vie et le bien-être des populations.

La crise mondiale fait peser actuellement une menace réelle sur les progrès réalisés en matière de développement humain. Son impact, présent et futur, va se mesurer essentiellement en termes de population. C'est dire toute l'importance des paramètres démographiques qui doivent servir d'aiguillons à l'élaboration des politiques publiques. 

Les études démographiques et les indicateurs économiques convergent pour mettre en évidence un fait éminemment important, celui des inégalités croissantes qui affectent le monde d'aujourd'hui et sévissent aussi bien entre pays du Nord et pays du Sud qu'au sein de chaque pays à part. D'où la nécessité d'un développement humain durable visant essentiellement à réduire ces écarts à travers la lutte contre la pauvreté, les garanties d'accès à la santé et à l'éducation en particulier, et une attention soutenue accordée à la dimension écologique dans toute dynamique de développement. 

A son tour, le changement climatique suscite peurs et appréhensions quant au risque de voir s'étendre le champ de pauvreté dans le monde. En effet, l'évolution probable de l'environnement de la terre va contribuer à modifier progressivement les caractéristiques géographiques des domaines agricoles, tant et si bien que la sécurité alimentaire s'en trouvera menacée, notamment dans les pays où la pauvreté est importante.
Par ailleurs, le changement climatique se présente comme un phénomène auquel il faudrait faire face en apportant de nouvelles réponses, en adoptant des politiques ambitieuses et en œuvrant à la résorption des écarts flagrants entre le Nord et le Sud en matière de répartition de la production agricole. 

La sécurité alimentaire, la désertification, l'épuisement des terres agricoles et la montée des eaux marines sont autant de questions qui interpellent instamment les démographes et les incitent à engager le débat sur les solutions à mettre en Âœuvre pour parer aux retombées de ces phénomènes. En tête de celles-ci figure la problématique des migrations qui menacent de prendre des formes et des tournures autrement plus graves que celles qu'on leur connaît actuellement. 
Pays carrefour entre le Nord et le Sud, le Maroc est tout particulièrement concerné par les questions de migration. 

Afin de faire face aux pressions exercées par les flux migratoires, nous nous sommes constamment attachés à travailler de concert avec nos partenaires euro-méditerranéens pour mettre au point les stratégies nécessaires pour réguler le phénomène migratoire.

Mesdames, Messieurs,. 

Les hautes compétences et l'interdisciplinarité des experts réunis dans le cadre de cet important congrès, sont autant de gages de succès pour ce grand forum scientifique. Elles constituent également des atouts majeurs pour aborder les questions de population sous leurs différents aspects. 

Nous nous attendons à ce que vos recommandations et vos décisions tiennent lieu de feuille de route bien définie, permettant d'apporter des réponses de portée universelle aux enjeux actuels et aidant les décideurs dans l'élaboration des politiques publiques. 

Pour conclure, Nous tenons à rendre hommage aux organisateurs pour les efforts inlassables qu'ils ont déployés afin d'assurer les conditions de succès de cette grande manifestation scientifique, notamment le Haut Commissaire au Plan. Nous les félicitons plus particulièrement pour le professionnalisme et le sérieux dont ils ont fait preuve au cours de la préparation et de l'organisation de cet important forum international. 

Enfin, Nous souhaitons la bienvenue à tous les hô tes du Maroc, ainsi qu'un agréable séjour dans la cité ocre de Marrakech, haut lieu de dialogue des cultures et des civilisations, et implorons le Très-Haut de couronner leurs travaux de succès.

Wassalamou Alaikoum Wa Rahmatoullahi Wa Barakatouh".

 

 

 

Copyright © 2014 INDH, Tous droits réservés.