03/08/2013 - nauguration par SM le Roi d'un centre d'accompagnement post-carcéral à Tanger : Bienveillance royale constante envers les ex-détenus - Tanger

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a procédé, samedi à Tanger, à l'inauguration d'un Centre d'accompagnement post-carcéral, une marque de bienveillance renouvelée de la part du Souverain aux ex-détenus et qui traduit la volonté permanente de SM le Roi de favoriser tous les moyens à même de leur permettre de retrouver leur place dans la société.

 

Réalisé par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus pour un investissement global de 3,7 millions de dirhams, le nouveau centre, dédié à l'accompagnement des ex-détenus dans leur volonté d'insertion dans la vie familiale et socioprofessionnelle, comprend des ateliers de recherche d'emploi et de montage de projets, animés, respectivement, par l'Agence nationale pour la promotion de l'emploi et des compétences et Attawfik Micro Finance, partenaires de la Fondation.

A l'image de ceux déjà opérationnels à Salé, Casablanca, Agadir, Oujda, Marrakech et Fès, le Centre d'accompagnement post-carcéral de Tanger bénéficie aux ex-détenus porteurs d'un projet de vie personnel, élaboré sur la base d'un diagnostic partagé établi pendant la période de détention avec l'assistance du service de préparation à la réinsertion. Ce service veille à la mise en œuvre d'un programme intégré initié en interne et visant à mettre entre les mains du détenu un savoir-faire, un savoir-être et tous les outils susceptibles de garantir sa réinsertion effective dans la société et dans le monde du travail.

Cette phase constitue le préalable à l'admission aux prestations post-carcérales.

Au cours de l'année 2013, un total de 10.408 détenus, dont 665 femmes, ont pu bénéficier du suivi et de l'accompagnement des travailleurs sociaux du service de préparation à la réinsertion dans les établissements pénitentiaires du Royaume.

Par ailleurs, 7.128 détenus ont pu, au cours de la même période, poursuivre leur cursus scolaire- tous niveaux confondus, et 1.690 ont pu reprendre leur cursus universitaire. En outre, quelque 6.590 détenus ont bénéficié de formations qualifiantes dans 53 filières et un total de 508 détenus ont pu suivre des formations dans des métiers agricoles.

Les centres d'accompagnement post-carcéral réalisés au niveau des différentes régions du Royaume ont pu, au cours de l'année 2012 - 2013, accompagner le lancement de 769 micro-projets pour l'auto-emploi, assurer le placement de 1.203 ex-détenus auprès d'entreprises partenaires, inscrire 700 jeunes dans les centres de formation de l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail, outre l'intégration de 428 mineurs dans le cursus scolaire après leur libération.

L'efficience de la stratégie de réinsertion socioprofessionnelle se mesure au taux de récidive de la population carcérale suivie qui n'a pas dépassé au cours de l'année 2013 les 2,99 pc.

A cette occasion, SM le Roi, que Dieu L'assiste, a remis les attestations de réussite au baccalauréat et en Master à des ex-détenus. Le Souverain a également remis à 21 ex-détenus, porteurs de projets, des chèques et divers équipements, pour un montant de 500.000 DH.

A noter qu'une enveloppe budgétaire de 2 millions de dirhams a été mobilisée, avec l'appui de l'Initiative Nationale pour le Développement Humain, durant l'année en cours, pour la réalisation de projets permettant aux bénéficiaires du Centre d'accompagnement post-carcéral de Tanger d'accéder au marché du travail et à l'auto-emploi.

Copyright © 2014 INDH, Tous droits réservés.