Programme 4

Impulsion du capital humain des générations montantes

Découvrir le programme

L'INDH, un accompagnement aux moments clés de la vie

Naissance

Femmes enceintes ou allaitantes des milieux défavorisés

Petite Enfance

Enfants de moins de 6 ans des milieux défavorisés

Enfance

Enfants en âge d’être scolarisés

Adolescence et Jeunesse

Adolescents en fin de parcours scolaire

Quatre thématiques prioritaires

Santé maternelle et infantile

La santé maternelle et infantile, facteur déterminant pour un développement équilibré

En dépit des nouveaux progrès réalisés au Maroc en matière de santé maternelle et infantile, des disparités importantes persistent, notamment entre milieux urbain et rural et entre niveaux de revenu et d’éducation.

Le programme 4 entend contribuer à améliorer l’accès aux soins pour la mère et l’enfant, et à faire évoluer les comportements des populations dans le but de réduire les décès évitables. L’INDH ambitionne en particulier de contribuer à la réduction
de la mortalité maternelle, néonatale et infanto-juvénile dans les zones rurales et reculées.

Pour relever ce défi, l’INDH agira sur trois leviers :

Faciliter l’accès à l’accouchement en milieu surveillé, notamment à travers les Dar Al Oumouma

Améliorer l’offre de soins destinée aux nouveau-nés

Sensibiliser la population pour changer
les comportements

Nutrition de la mère et de l’enfant

Adopter les bons réflexes alimentaires pour une nutrition saine de la mère et de l’enfant

La malnutrition affecte les capacités physiques et intellectuelles des individus, réduisant ainsi l’efficacité des investissements réalisés dans les systèmes éducatifs et de santé. Au Maroc, 37,5 % des femmes enceintes sont en situation d’anémie et de carence en micronutriments et 15 % des enfants sont affectés par un retard de croissance.

L’INDH contribuera à l’amélioration de la situation nutritionnelle de ces catégories, notamment dans les zones isolées, à travers 3 leviers :

Renforcer le suivi de l'état nutritionnel des populations cibles

Contribuer à l'amélioration de l’offre nutritionnelle

Sensibiliser la population pour changer
les comportements

Enseignement préscolaire

L’enseignement préscolaire : étape décisive du parcours éducatif

Les inégalités en matière de scolarisation pèsent très fortement sur le développement humain au Maroc. Selon le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD),  les inégalités en termes d’accès à l’éducation sont responsables de 45% des inégalités globales de développement humain.

Par ailleurs, il est aujourd’hui communément admis que l’enseignement préscolaire joue un rôle déterminant pour le développement cognitif et social des enfants et conditionne ainsi le bon déroulement de leur parcours éducatif.

La généralisation d’un enseignement préscolaire de qualité répond à la fois à un impératif de développement et d’équité.

Dans ce cadre, la Phase III de l’INDH contribuera à la généralisation de l’enseignement préscolaire dans les zones rurales et reculées, en partenariat avec le Département de l’Éducation nationale.

Mettre en place une offre préscolaire dans les zones rurales et reculées

Veiller à la qualité de l’offre préscolaire

Sensibiliser la population

Épanouissement et réussite scolaire

Réunir les conditions nécessaires à la réussite scolaire et à l’épanouissement de l’enfant et de l’adolescent

L’INDH poursuivra sa contribution à la lutte contre le décrochage scolaire qui a touché plus de 200 000 élèves pour la seule année scolaire 2017-2018.

Le programme 4 de l’INDH encouragera la réussite scolaire et s’attaquera aux principales causes de la déperdition scolaire qui accroît les risques de marginalisation de nombreux jeunes.

L’action de l’INDH portera sur plusieurs axes :

Faciliter l’accès à l’éducation à travers la mise à niveau et le renforcement du réseau des Dar Talib(a) et du transport scolaire

Renforcer l'accès au soutien scolaire dans les milieux défavorisés

Favoriser l’épanouissement par le développement des activités parascolaires

Sensibiliser la population